Les rdvs de Pas sans Nous : Assemblée nationale et Ministère de la Cohésion des territoires

Les rdvs de Pas sans Nous : Assemblée nationale et Ministère de la Cohésion des territoires

Les 5 et 16 octobre derniers, la Coordination nationale Pas sans Nous s’est rendue à l’Assemblée Nationale puis au Ministère de la Cohésion des territoires afin de faire remonter des préoccupations toujours plus urgentes dans les quartiers populaires et de faire entendre ses propositions.

Le 5 octobre, Pas sans Nous a été auditionné par la Commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, ce qui a permis de soulever plusieurs priorités pour les quartiers populaires :

Une interrogation sur les moyens mis en place pour lutter contre les inégalités dans les quartiers, alors même que le budget de la politique de la ville est dérisoire (0,16% du budget de l’Etat). Les quartiers prioritaires le sont-ils vraiment ?

L’urgence d’assurer une école de qualité y compris dans les quartiers

La nécessité d’une réelle participation des habitant.e.s dans les instances de décision et co-construction des politiques publiques (retour sur les dysfonctionnements des conseils citoyens et mise en avant des Tables de quartier)

Les carences criantes en matière de politiques liées à la santé dans les quartier

Le développement économique et l’emploi, mis en difficulté notamment avec la baisse drastique du nombre de contrats aidés

Le compte-rendu de cette audition est disponible ici.

 

Lors du rendez-vous avec Julien Denormandie, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Cohésion des territoires, la Coordination Pas sans Nous a soulevé les difficultés des habitant.e.s et des associations des quartiers populaires autour de trois enjeux clefs :

L’accès à l’emploi dans les quartiers populaires et le financement associatif

La lutte contre les discriminations

La participation des habitant.e.s

La rencontre a également amené à un échange autour de la question de la baisse des APL et la situation relative au logement social, que PSN continue de dénoncer.

Vous retrouvez le compte-rendu de cet échange ici.

 

La Coordination Pas sans Nous espère que ces rendez-vous seront suivis d’autres rencontres qui permettront de continuer à travailler ensemble sur les urgences auxquelles font face les quartiers populaires et leurs habitant.e.s. Pas sans Nous continuera de faire remonter leur voix et d’être force de propositions. Espérons qu’elles seront entendues.

Laisser un commentaire