PAS SANS NOUS DÉNONCE LES VIOLENCES POLICIÈRES

PAS SANS NOUS DÉNONCE LES VIOLENCES POLICIÈRES

Le mardi 19 juillet 2016, après une interpellation musclée par les forces de l’ordre, Adama Traore, 24 ans, est décédé dans les locaux de la gendarmerie de Beaumont dans l’Oise. C’était le jour de son anniversaire.

Les témoignages sur les circonstances de son interpellation et de son arrestation sont contradictoires et les causes de son décès restent excessivement troubles.

Nous souhaitons tout d’abord exprimer toute notre émotion et notre solidarité à sa famille, ses amis, ses voisins.

Nous souhaitons aussi indiquer notre vive inquiétude, face à la tension sociale et racialisée qui s’impose aujourd’hui en France, à la montée du sécuritarisme, à la diabolisation des populations habitant les quartiers populaires ou d’origine immigrée.

La violence policière n’est pas chose nouvelle en France. Elle n’est malheureusement pas la seule réalité des populations noires américaines aux Etats-Unis. Elle semble dans notre pays aussi, devenir banalisée. Si comme d’autres, nous avons condamné avec force les attentats terroristes qui ont touché la France, nous ne saurions pour autant accepter que ce contexte fasse oublier que toute vie compte, comme le défend le mouvement «Black lives matters» aux Etats-Unis.

Nous avons alerté depuis longtemps le gouvernement sur cette succession de bavures policières, sur la tension grandissante entre police et population qui ne peut qu’être préjudiciable pour tous. Nous avons en particulier, avec d’autres, demandé que soit mis en place un récépissé de contrôle au facies et des protections des individus face à l’arbitraire. Mais nous n’avons pas été entendus.

C’est pourquoi le Vendredi 22 juillet 2016 à 17h nous manifesterons au même moment, dans toute la France. A Beaumont nous participerons à la marche silencieuse dont le départ sera le terrain de foot du quartier de Boyenval ; ( rue de Boyenval à Beaumont sur Oise, 95).

Pour télécharger le communiqué, cliquez sur le fichier violence-policiere