NON, “Périphéries” d’Édouard Zambeaux ne doit pas disparaître

NON, “Périphéries” d’Édouard Zambeaux ne doit pas disparaître

Voix libre, positive, engagée sur toutes les initiatives des citoyens, Édouard Zambeaux a su révéler et mettre en valeur, dans son émission « Périphéries », toute la créativité qui s’invente quotidiennement pour répondre aux exigences de solidarité, d’égalité et de justice sociale.

Une des rares émissions qui donnait une image de la réalité des quartiers populaires dans leurs difficultés mais aussi et surtout dans leur inventivité pour faire face aux inégalités, aux problèmes d’emploi, d’école ou de logement…

Dans les dix premières propositions que la Coordination nationale Pas Sans Nous a soumises aux candidat-e-s aux élections présidentielle et législatives, nous demandions que des mesures soient prises pour faire évoluer le regard des médias nationaux, publics et privés sur les quartiers populaires qui ne sont présentés que sous le prisme de la violence. Nous demandions que les nombreuses dynamiques citoyennes pour la justice et l’égalité prennent le pas, en termes d’information, sur les faits divers.

Édouard Zambeaux, par son émission « Périphéries », répondait déjà à cette exigence !

Est-ce cette voix libre que Mathieu Gallet, président directeur général de Radio-France, veut faire taire ?

Nous demandions également qu’une instance de régulation citoyenne soit créée au niveau des médias locaux et que le CSA s’ouvre à une représentation des habitant-e-s. Nous demandions enfin aux candidats d’appuyer la création et le développement d’expressions médiatiques issues des quartiers populaires.

Périphéries était la seule émission qui faisait entendre la parole des quartiers populaires.

Est-ce cette voix qui a su valoriser les initiatives citoyennes, prendre en compte les habitants des quartiers populaires et casser les images caricaturées, qui alimentent discriminations et racisme, que Mathieu Gallet, président directeur général de Radio-France, veut faire taire ?

Non, Périphéries ne doit pas disparaître ! Soyons très nombreux à le dire en envoyant un message, celui-là ou le vôtre, à :

Mathieu Gallet – Président directeur général de Radio-France

Maison de la Radio

116 avenue du Président Kennedy – 75220 PARIS Cedex 16

Communiqué en PJ