M. Macron, que faites-vous de la politique de la ville ?

M. Macron, que faites-vous de la politique de la ville ?

La suppression du ministère de la ville, englouti dans un vaste “ministère de la Cohésion des territoires” est un signal fort d’abandon envoyé aux habitant.e.s des quartiers populaires.

 

Cette suppression s’inscrit dans la continuité d’un programme qui donnait peu de place à cette question, largement mise de côté dans ces élections présidentielles. Or, seules des politiques publiques fortes, menées en concertation avec les habitant.e.s et impliquant l’ensemble des ministères, seront en mesure de combattre les inégalités subies par ces quartiers.

 

La politique de la ville est une démarche fondamentale qui vise à réduire ces inégalités dans toutes leurs dimensions : développement économique, éducation, emploi, habitat, santé. C’est un chantier majeur qui ne saurait être laissé à la marge d’un projet de gouvernement. Plutôt que d’adopter des discours vagues sur la “cohésion des territoires”, il est fondamental de reconnaitre les fragilités que connaissent certains espaces urbains et de mettre en place des mesures fortes pour y remédier.

 

La Coordination nationale Pas sans Nous appelle Emmanuel Macron à affirmer son engagement pour les quartiers populaires et à replacer cette question centrale au cœur de son projet politique.

 

La Coordination nationale Pas sans Nous rappelle aussi les conclusions du rapport remis par Marie-Hélène Bacqué et Mohamed Mechmache au ministre de la ville François Lamy en 2013. Les auteurs soulignent la nécessité d’associer étroitement les habitant.e.s des quartiers populaires à la mise en œuvre des politiques publiques, notamment en s’appuyant sur les acteurs associatifs. Ce n’est qu’en partant des besoins et des expériences de ces personnes que ces politiques pourront atteindre leurs objectifs. Les habitant.e.s ne sont pas un problème, ils sont une partie de la solution.

 

En amont des élections présidentielles, la Coordination nationale Pas sans Nous avait interpellé les candidats sur 10 propositions visant à garantir les droits des habitant.e.s des quartiers populaires et à lutter contre les inégalités. Espérons que le nouveau président saura répondre à ces urgences.

Communiqué en PJ

Contact presse : Lucile ALEMANY

/ 07 78 87 38 85

Accueil