COLÈRE ET INQUIÉTUDE SUITE AUX ATTENTATS

COLÈRE ET INQUIÉTUDE SUITE AUX ATTENTATS

La Coordination nationale Pas sans Nous veut tout d’abord affirmer sa solidarité avec toutes les victimes et leurs familles.

Les associations rassemblées au sein de Pas sans Nous, qui agissent quotidiennement pour faire vivre dans les quartiers populaires les valeurs de solidarité, de respect et de dignité, veulent dire leur inquiétude et leur colère face aux attentats qui viennent de toucher Paris.

Inquiétude face aux amalgames qui se sont déjà exprimés ouvertement à Lille, à Strasbourg, à Pontivy ou sur les réseaux sociaux. Ils ne font qu’entériner la volonté de division et de stigmatisation voulue par les terroristes et dont les habitants des quartiers populaires sont les premiers à en subir les conséquences.

Colère face à la lâcheté de la logique terroriste qui veut instaurer un climat de peur de l’autre. La peur est notre ennemie.

Réaffirmons notre solidarité

Face à la dégradation de notre vie collective provoquée par la crise démocratique dans laquelle s’enfonce notre société, nous réaffirmons notre exigence de dialogue et de démocratie contre les régressions sécuritaires.

Face aux inégalités croissantes, au racisme et aux discriminations, que subissent les habitants des quartiers populaires, nous réaffirmons notre exigence d’égalité.

Face aux fanatismes de toute nature, nous réaffirmons notre exigence de fraternité et de solidarité.

Notre pays a besoin d’espérance et de confiance, d’une espérance réinventée par ses habitants eux-mêmes, d’une confiance retrouvée dans une démocratie rendue à l’initiative citoyenne.